Mobilité à vélo

11/07/2018

IMG_1844

200 participants pour cette 4ème manifestation à vélo nommée cette année VELORUTION organisée le 26 mai 2018 par soucis d’unité avec les quatre autres rassemblements qui ont eu lieu ce même jour en Haute Savoie. Certes, la mobilisation a marqué un certain fléchissement mais il faut dire qu’une autre vélorution était organisée cette année à Cluses et que d’autre part de nombreux autres rendez-vous dont la R’Bioly des colibris avaient lieu le même jour.

Un beau moment malgré tout avec cette année un speaker qui nous a aidé à animer cette journée (Merci Didier !). Signalons également la participation pour la quatrième année consécutive de l’association Arve Enfance Autisme à notre rassemblement. Pour ces enfants, les déplacements à vélo revêtent une importance toute particulière puisque ce sera souvent avec les transports en communs quasi inexistant dans notre vallée leur seul moyen de déplacement.

Vous trouverez ici, le texte de la prise de parole de cette 4ème édition.Affiche vélorution2018

Sur le terrain, où en est-on ?

A vrai dire, les choses, n’avancent pas beaucoup, après ces quatre années de mobilisations, seuls quelques centaines de mètres de voies cyclables ont vu le jour à Samoëns. Les aménagements importants qui ont eu lieu à Taninges et Verchaix ne respectent pas la loi LAURE et cela est clairement un échec pour nous alors que les élus des deux communes avaient été rencontrés en amont des travaux. c769902bdb0b79fbfe445ef7d2c99fb2

Concernant Verchaix, le rétrécissement des voies rendra la circulation des cycles encore bien plus difficile qu’avant. A Taninges, lors d’une réunion récente, le maître d’œuvre chargé des travaux reconnaît que la demande d’aménagements cyclables ne faisait pas partie de la commande ! Un comble sachant que nous sommes à plusieurs reprises intervenus auprès des élus de cette commune. Pour ce mandat qui s’achève dans deux ans, les travaux s’arrêteront au parvis de l’église. L’aménagement de l’avenue des Thézières ne se fera pas dans l’immédiat. Les négociations seront donc à mener avec les élus qui prendront le relais en 2020 en espérant qu’ils soient plus coopératifs. Il faut dire que sur l’avenue des Thézières il y a largement la place d’intégrer une véritable piste cyclable. A bon entendeur !

Le 11 juillet, après avoir demandé l’autorisation à prendre la parole en fin de conseil communautaire, plusieurs membres de l’association ont présenté le bilan de la vélorution et souligné le manque de réalisation concrète en dehors du cheminement bords de Giffre. Nous avons également remis à tous les élus présents une copie du sondage renseigné par 250 personnes environ demandant la création d’itinéraires cyclables sécurisés sur la vallée. M Bouvet, Président de la communauté de communes s’est engagé à organiser cet automne une réunion avec les représentants des communes de la CCMG pour faire le point sur les réalisations en cours et à venir. Souhaitons que ces rencontres permettent de faire évoluer positivement la situation.

 

DL+vélorution+2018+Giffre+28mai

9/12/2017

 

VEMG article Messager flashmob vélo 09 12 2017-page-001

 

14/05/2017

Nous étions 360 ! 360 à venir rouler en vallée du Giffre pour cette 3ème vélomanifestive qui est une très belle réussite. Sur le parcours et à l’arrivée, les élus eux aussi ont répondu présent : Mme Métral ainsi que M Mivel, conseillers départementaux, M Bouvet Président de la communauté de communes et maire de Sixt. M Grandcollot et M Vaudey, maires des communes de Samoëns et Verchaix.

Cette année, 5 événements étaient organisés conjointement ce dimanche 14 mai en Haute-Savoie (Annecy, Mont-Blanc, Giffre, Chablais, Vallée Verte) pour promouvoir la pratique du vélo et interpeler les élus à propos de la nécessité de réaliser des infrastructures cyclables.

Bien que les contraintes topographiques ou foncières soient réelles lorsqu’il s’agit de réfléchir à la création de réseaux cyclables, la volonté politique demeure essentielle pour mener à bien ces projets, en particulier à l’occasion de rénovation ou création de voiries lors desquelles la loi LAURE (loi sur l’air) impose la mise en place d’aménagements cyclables.

Dans notre vallée, l’aménagement le long du Giffre permet une circulation des vélos tout terrain ou tout chemin et constitue une première prise en compte des moyens de transports autres que routiers. Cependant, il doit rester une étape avant la création de pistes cyclables permettant des déplacements quotidiens pour se rendre au travail, à l’école, aller faire ses courses, et se déplacer de village en village dans notre belle vallée à fond plat qui se prête bien à la pratique du vélo …

Ici vous trouverez le très beau reportage de Sabine Lebbihi pour Radio Giffre le jour de la vélo’manifestive lors duquel M Bouvet, Président de la communauté de communes a annoncé la création prochaine d’un comité de pilotage pour plancher sur l’implantation d’une piste cyclable dans la vallée. Ce comité serait composé d’élus du conseil départemental, de la CCMG ainsi que d’élus communaux et de représentants d’associations dont le rôle serait consultatif. Une très bonne nouvelle pour l’avenir des déplacements à vélo en vallée du Giffre !

02/05/2017

La 3ème Vélo’Manifestive approche en vallée du Giffre ! Rendez-vous dimanche 14 mai pour un départ depuis Mieussy.

affiche collectif vélomanifestive 2017

Cette année, ce sont 5 manifestations à vélo qui seront organisées ce dimanche 14 mai pour promouvoir les déplacements à vélo. Une collectif d’associations s’est entendu sur cette date pour que ces événements soient plus visibles et que la place du vélo dans nos vallées soit renforcée.

Pour information, le retour depuis Morillon en direction de Taninges après le pique-nique au lac Bleu peut se faire à vélo en toute sécurité par l’aménagement récent le long du Giffre qui permet de circuler en vélo tout chemin.

N’hésitons pas à mobiliser autour de nous, à en parler entre convaincus, personnes non informées ou sceptiques ! Par ailleurs, il sera possible d’adhérer à l’association Vivre en Montagnes du Giffre à l’arrivée à Morillon.

A bientôt !

01/05/2017
C’est reparti pour une grande mobilisation pour les aménagements cyclables dans la vallée. De quoi va-t-on vous parler sur le parcours :
– des petites avancées et du début de dialogue avec les élus.
– de la volonté affichée du département d’investir dans les aménagements cyclables
– des exemples de ce qu’on peut trouver dans d’autres régions, dans d’autres pays
– des PLU en cours sur la vallée et de leurs enjeux.
Grande nouveauté cette année, ce n’est pas un, pas deux mais 5 rassemblements qui auront lieu simultanément en Haute-Savoie pour défendre ces idées alors le 14 mai, réservez votre date, venez avec vos amis, avec vos enfants ou tout simplement avec votre bonne humeur et   votre pique nique et surtout avec votre vélo pour découvrir la vallée sur un autre jour.
 05/06/2016
Et non, il n’a pas plu ! Le soleil a même fait quelques belles apparitions. Pour cette deuxième édition de la vélo’manifestive, c’était 270 personnes mobilisées, une conseillère départementale, 3 maires de la vallée dont le président de la communauté de commune, plusieurs autres élus. On a cette année encore pris beaucoup de plaisir à pédaler pour que l’on fasse davantage de places aux les cycles dans notre vallée.
Vous n’avez pas pu venir et vous aimeriez bien savoir ce qui s’est dit : alors c’est ici !
IMG_1623c
On vous remercie tous pour ces bons moments.

10/04/2016

Cette année la manifestation partira de Sixt et se terminera à Taninges. Si vous venez avec des enfants, nous vous conseillons de nous rejoindre à Samoëns. Pour tous les participants, le port du casque est conseillé.

vélomanifestive 2016 provisoire

Les objectifs du rassemblement :

  • redonner à tous l’envie  de pratiquer le vélo pour les déplacements du quotidien.
  • convaincre les élus (municipaux et départementaux) d’investir dans des infrastructures qui vont leur rapporter !

En 2016 de nombreuses communes de la vallée travaillent sur leur PLU, certaines envisagent des travaux de voirie importants. C’est un moment clé  si l’on veut défendre l’existence d’une place pour le vélo dans l’avenir et faire en sorte que la voirie ne soit plus comme aujourd’hui exclusivement pensée pour les voitures.

En 2016 de nombreuses communes de la vallée travaillent sur leur PLU, certaines envisagent des travaux de voirie importants. C’est un moment clé  si l’on veut défendre l’existence d’une place pour les vélos dans l’avenir de notre vallée. Si l’on veut faire en sorte que la voirie ne soit plus, comme aujourd’hui, exclusivement pensée pour les voitures.

Parmi les choses à faire, certaines nécessitent des investissements financiers  (même si ces investissements sont toujours dérisoires en comparaison de ceux consentis pour les automobiles), d’autres ne coûtent rien ou pas grand chose (on vous en dira plus le 5).

Alors, à dimanche, soyez nombreux, venez redécouvrir la vallée à vélo dans la bonne humeur.

La vélo’Manifestive, on en parle sur Radio Giffre

19/02/2016

Plus de six mois après notre manif pour promouvoir les déplacements à vélo dans la vallée, où en sommes nous ? Les travaux pour la voie verte devraient commencer en 2016 mais comme nous l’avions dit l’année dernière, les liaisons avec les bourgs ne sont pas forcément prévues et même si ce projet est intéressant sous certains aspects, il ne résoudra pas le problème du manque d’infrastructure pour la pratique sécurisée du vélo au quotidien dans notre vallée.

10/06/2015

Comme nous nous étions engagés à le faire, nous avons fourni à tous les élus de la communauté de commune le bilan de cette très belle journée lors du conseil communautaire du 10 juin 2015. Nous n’avons malheureusement pas été autorisé à prendre la parole en conseil au moments des questions diverses comme nous l’avions demandé. C’est dommage, cela nous aurait permis de présenter et de commenter ce document.

Article du Dauphiné Libéré du 07/06/2015

Dauphiné du dimanche 7 juin

01/06/2015

Ce fut un beau succès :  300 personnes ont pris le départ à Taninges, 340 personnes étaient présentes à l’arrivée à Samoëns. Le tout s’est déroulé dans une très bonne ambiance et la mobilisation de plus 25 bénévoles sur le parcours a permis de parfaitement sécuriser le rassemblement. Un beau moment qui nous a fait découvrir la vallée autrement.

Mais ce n’est qu’un début, il va falloir maintenant que les membres de l’association fassent la compilation des informations recueillies lors de l’atelier participatif au cours duquel vous étiez tous invités à faire part de vos souhaits en terme d’aménagements cyclables. Envoyer une synthèse à la préfecture, au département à la comcom et aux mairies.

Il y a donc du pain sur la planche pour les prochaines semaines…

Article du Dauphiné Libéré du 16/05/2015

DL du 16 mai 2015

05/05/2015

Vivre en Montagnes du Giffre organise le dimanche 31 mai 2015 matin, avec le soutien du CLD du Faucigny (conseil local de développement) une manifestation festive pour la promotion des déplacements à vélo sur la vallée du Giffre.

Que ce soit pour le cyclotourisme, pour aller faire ses courses, pour emmener les enfants à l’école, pour se balader ou encore pour aller au travail, notre  vallée, de par son relief se prête à la pratique du vélo. Toutefois, nous manquons d’infrastructures qui permettent aux cyclistes d’évoluer  en sécurité à l’écart des voitures. Ce rassemblement souhaite redonner à tous l’envie de se déplacer à vélo et sensibiliser les élus sur ce thème. Il se veut revendicatif mais aussi convivial. Il sera suivi par un pique nique tiré du sac.

Le parcours prévu est le suivant : rassemblement à 9h30 à Taninges (office du tourisme) pour un départ à 10h. Passage à Verchaix à 11h (salle des fêtes) et enfin arrivée à Samoëns  au niveau du lac aux Dames.

carte parcours vélo2compress

Nous souhaitons que cette journée marque le début d’une collaboration avec les élus de la communauté de commune afin de faire avancer les dossiers sur ce thème et sur les transports en général. Si vous souhaitez avoir davantage d’informations ou des précisions concernant cet évènement, si vous pouvez nous donner un coup de main, vous pouvez nous joindre par courriel à l’adresse vivreenmontagnesdugiffre@gmail.com.

Sur le même thème, voici ce que nos voisins organisent :

– dans la vallée d’à côté

– de l’autre côté de la frontière

Publicités

12 réflexions sur “Mobilité à vélo

  1. Pingback: Vélo’ Manifestive | Vivre En Montagnes du Giffre

  2. Mobilité à vélo et sécurité: je souhaite apporter ma réflexion:
    Dans la vallée du Giffre, il n’existe ,à ma connaissance, qu’un seul panneau « partageons la route » ( panneau bleu, rectangulaire avec voiture / vélo avec l’indication de l’espace réglementaire hors agglo pour doubler : 1,50m). …Ce panneau est à l’entrée du tunnel de Sommand par Mieussy
    La départemental 907 Taninges Six , par exemple, c’est 2 x 3,40m de voie de circulation; une voiture ou une camionnette c’est 2m environ d’envergure. un camion, c’est encore plus!
    Ainsi, 2 voitures allant se croiser ne peuvent doubler un vélo sur leur voie en respectant la distance réglementaire ( 2m + 1,50= la voiture doit déborder sur la voie de gauche…. )
    Mais combien de personnes savent qu’il faut laisser 1,50m entre son véhicule et le vélo que l’on dépasse??? (faites le test autour de vous,, vous verrez!) Alors pourquoi ne pas installer ces panneaux « partageons la route » sur les axes linéaires de la vallée ou l’on se fait doubler parfois à moins de 0,50m et à très vive allure; En Ardèche, pays du vélo, ces panneaux sont nombreux et implantés de manière répétée sur certains axes , ils contribuent à une prise de conscience des automobilistes.
    Quant à nos voisin de la vallée d’Aoste , autre exemple, ils n’ont pas eu peur de limiter la vitesse à 70km/h sur des voies très prisées des cyclos et balisés comme circuit de randonnée cyclo.
    Autre point, lorsque l’on fait du vélo sur les routes de la vallée, c’est difficile de bien tenir sa droite continuellement du fait de l’état des bords de la route : bouche d’égout dangeureuse car saillante ou en nid de poules, trous dans la chaussée , rustine épaisse etc… à vous voiler une roue en deux sortie!!!
    Bref, sans aborder la question de faire des voies vertes comme celles de Chambéry et de ses environs la sécurité des cyclos dans cette vallée du Giffre pourrait commencer par une meilleure signalisation de passage important de cyclo (« partageons la route ») et une chaussée plus adaptée (en largeur et au niveau trous dans la chaussée)
    bien à vous
    jean-luc MELIN
    adepte du vélo

    • Merci pour vos pistes de réflexion intéressantes. Effectivement, 1,50 m est la distance légale hors agglomération. En agglomération, c’est 1,0 m. Lors de notre rencontre avec Mme Métral conseillère départementale le 26 mai 2016 , nous lui avons parlé de ces fameux panneaux. Affaire à suivre. Cela dit, elle nous a indiqué que vouloir faire connaitre les droits des cyclistes était une bonne chose mais qu’il fallait également leur rappeler leurs devoirs comme par exemple celui de ne pas rouler à deux de front lorsqu’une voiture s’apprête à les dépasser.

      • l’observation de Mme METRAL reflète bien la pensée « les cyclos sont des emmerdeurs…qui vient trop souvent à l’esprit de l’automobiliste toujours pressé! …et Mme Métral a tort en prenant les choses sous cet angle!!
        ,je m’explique:
        – cas 1: deux cyclos roulent à deux de front et aucun véhicule n’arrive en sens inverse: l’automobiliste qui s’appète à doubler les dits-deux cyclos avertit de son clignotant et se déporte entièrement sur la voie de gauche pour doubler les deux cyclo, sans problème, en respectant bien les 1,50m. Au passage le code de la route lui implique de ralentir pour effectuer ce dépassement.
        cas 2: le dit véhicule veut doubler 1ou 2 cyclos, roulant de front ou en file alors qu’un véhicule arrive en sens inverse: selon le code de la route et dans la majorité des cas et dans notre vallée, il ne pourra pas le faire en respectant le Code de la Route car: la largeur de son véhicule, entre1,80 et 2,00m + les 1,50m obligatoire entre voiture et vélo + largeur du cycliste le ferait alors trop déporter sur la voie de gauche où un véhicule arrive. Donc, il doit anticiper et rester derrière le ou les cyclo, compte tenu de l’infrastructure routière et des règles (1,50m)
        …mais souvent le « mauvais conducteur » préférera klaxonner, et doubler en rasant le(s) cyclo(s) au plus près de ses fesses.
        chacun sait qu’il existe de mauvais usagers de la route, en vélo comme en voiture…
        il n’empêche que les infrastructures routières dans notre vallée contribuent à entretenir une certaine animosité des automobilistes vis à vis des cyclos.
        Ah! j’oubliais: ne pas râler aussi, si en ville, un vélo roule à la distance d’un mètre des voitures en stationnement le long de la voie: le code de la route les y invite (nouvelles réglementation depuis le 1er janvier 2016, pour esquiver les ouvertures de portières)

      • lu dans DL ce jour:
        Le bilan de la sécurité routière en Haute-Savoie, récemment livré par la préfecture, a motivé le préfet Pierre Lambert à réagir. Il a ainsi relancé, hier, le comité départemental de sécurité routière qui regroupe l’ensemble des acteurs sur le sujet. Ce comité ne s’était pas réuni au moins depuis 2012. Précisons que le nombre de tués sur les routes haut-savoyardes est passé de 37 en 2015 à 45 en 2016. La plupart (58 %) de ces victimes étaient ce que l’on nomme des personnes vulnérables c’est-à-dire des motards, cyclistes ou piétons. Enfin, près de la moitié des accidents mortels ont lieu durant les trois mois d’été.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s