Solidarité aînés: Téléphon’âge/Covoitur’âge

Novembre 2016 : Projet Téléphon’âge/ Covoitur’âge

Voici l’idée : En partenariat avec les Centres Communaux d’Action Sociale ou le Centre Intercommunal d’Action Sociale, toute personne retraitée et isolée peut s’inscrire et demander soit:telephonage
– à être appelé à un moment de la semaine par un bénévole: un petit coup de fil pour parler de tout et de rien, mais surtout prendre des nouvelles et voir si tout va bien.
– à être transporté à un endroit pour un rendez-vous chez le médecin, faire une course, aller chez le coiffeur, au cinéma, etc…
L’objectif de ses deux actions est de créer des liens inter-générations et de lutter contre l’isolement des personnes âgées.

Novembre 2015

Comment favoriser le lien social entre les générations ?

Perte du conjoint, des frères et sœurs, des amis, éloignement des enfants, faible niveau de ressources, perte d’autonomie, maladie, handicap… Le pourcentage de personnes âgées isolées augmente de façon aiguë : de 16% en 2010 à 27 % en 2014. « De toutes les générations, celle des 75 ans et plus est celle qui a été la plus impactée par la montée des solitudes en France : 1 personne âgée sur 4 est seule« , souligne le rapport de la Fondation de France sur les solitudes, rendu public le 7 juillet 2014. « Sur un plan plus psychologique, les personnes âgées se caractérisent par une tendance plus accentuée au repli et au retrait de la ville sociale. Elles ont moins d’appétence pour échanger et discuter avec les autres, et tendent plus fréquemment à se recentrer sur elles-mêmes. Certaines s’arrangent de leur solitude, parfois la recherchent. Mais il s’agit souvent d’une posture qui s’accompagne d’une forme de fatalisme face à l’impossibilité de maintenir une vie sociale qui corresponde à ce qu’elles attendent et à laquelle elles ne pensent plus pouvoir avoir accès« , souligne l’étude.

Parallèlement, dans notre vallée, beaucoup de jeunes gens viennent d’autres régions pour accéder à un emploi.

Comment mettre ses personnes en relation ?

  • Des actions pluri-générationnelles adaptées (café des âges, ateliers cuisine, mémoire, lecture…), à co-construire avec les personnes âgées, en groupe restreint, chez la personne (« aller vers») ou dans des lieux collectif («faire venir») ? Qu’est ce qui existe sur le territoire ?
  • Des actions individualisées type courtes visites de courtoisie à domicile régulières ? Comment repérer les personnes âgées isolées ?

Adhérer au réseau MONALISA « MObilisationNAtionale contre L’Isolement Social des Agés » ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s